La vie à Versailles 2018-04-19T12:20:07+00:00

La vie à Versailles

Bienvenue à Versailles !

Vue Aérienne du domaine de Versailles ©Toucanwings_CreativeCommons By SA

Dites dans un diner « J’habite à Versailles » et les commentaires fusent, surtout à l’est de Paris : « Tu habilles tes filles en kilt ? Est-ce que tu transformes tes restes en hachis pour tes neuf enfants ? Où est ton serre-tête ? »… Les plus féroces étant les anciens Versaillais qui ruminent encore, trente ans après, leurs heures de colle à St Jean ou à Hoche ! En séjour à l’étranger, c’est surtout le « Do you live near the castle ? » qui prime, les yeux des Japonaises en mal de Marie-Antoinette s’illuminant à la simple évocation  du Petit Trianon. Axel de Fersen, sors de ce corps !!!

Bref, la ville de Versailles inspire toujours pas mal de fantasmes. Alors à quoi ressemble vraiment la vie dans la cité royale ? Ceux qui caressent le projet de cette expatriation ô combien exotique sont toujours surpris, en arrivant, par la normalité ambiante. Le trio Maje-Sandro-Claudie Pierlot rue de la Paroisse (et non des vestes autrichiennes à boutons ciselés !) des enseignes bio, des enfants à fond sur leur trottinette, des terrasses qui se remplissent aux beaux jours, des bouchons à l’entrée de l’A13, rien d’extraordinaire a priori. C’est plutôt dans l’autre sens, que la surprise opère : quelle ville magnifique !

Une qualité de vie exceptionnelle à deux pas de Paris

Quel cadre de vie top pour élever des enfants avec des forêts partout (4 500 ha à proximité directe), un parc grandiose, des squares en veux-tu en voilà, le Potager du Roi pour s’initier à l’agriculture bio, l’Arboretum pour découvrir plus de 2 500 espèces d’arbres etc etc… Une espèce de compromis rêvé: tout le charme d’une ville de province…à seulement 12 minutes de Montparnasse par la gare de Versailles-Chantiers, 30 minutes de la Défense par Rive-Droite ainsi que Porchefontaine et Montreuil, en direct pour Austerlitz de Rive-Gauche. Cinq gares, qui dit mieux ? Paris est à deux pas.

Une des 5 gares de Versailles : Versailles Rive-Gauche© AnnaClick

A Versailles, on découvre ce que le mot « art de vivre à la française » signifie

En plus du bain de chlorophylle, la ville a beaucoup développé ses pistes cyclables et les enfants se déplacent en toute sécurité (c’est important) dans un patrimoine d’exception où chaque pierre porte le sceau de l’Histoire. La beauté des bâtiments, XVIIIème-XIXème en majorité et tous à taille humaine, constitue un cadre exceptionnel, qui ne cache pas le ciel. Beaucoup d’écoles publiques et privées de belle réputation, des crèches, des activités extra-scolaires à foison, c’est un peu le paradis de l’enfance.

Des façades du XVIIIème siècle © AnnaClick

Des marchés presque tous les jours de la semaine

Le dimanche matin, le marché Notre-Dame de Versailles déborde de beaux produits et de monde, pas évident de se frayer un chemin ! On a envie de tout, on se sent Depardieu au milieu des étals, affamé. En plus de ce marché « central » qui a lieu le mardi, vendredi et dimanche, il y a ceux de Porchefontaine le mercredi et samedi, celui de Saint-Louis le jeudi et samedi, de Jussieu le samedi et du Chesnay mercredi et samedi.

Des marchés exceptionnels © AnnaClick

Question culture, c’est l’effervescence

Cinémas, théâtres dont une salle idéale pour le stand-up (la Royale Factory), l’Opéra royal, les spectacles pyrotechniques dans le Parc, le mois Molière en juin où la moindre placette accueille Harpagon ou Chrysale, un salon de la BD et un autre du livre d’histoire, un super festival de danse contemporaine (Plastique Danse Flore), mais aussi les nombreuses expositions au château de Versailles, au Musée Lambinet ou à l’espace Richaud : Versailles ne manque pas d’atouts culture !

Le mois Molière chaque année en juin © Ville de Versailles

Un cadre vert

Vous aurez compris que le parc du château est un peu le poumon de la ville, où l’on vient pique-niquer, jogger, musarder. L’été, la ville se vide de ses habitants et devient une destination touristique pour les Américains qui sillonnent la cité en vélo rouge. A toutes les vacances scolaires d’ailleurs, c’est la ruée vers la province, les rues sont désertes en une soirée à peine. Bref, la vie à Versailles est vraiment agréable et au retour d’un voyage lointain, aussi dépaysant et magique soit-il, on retrouve toujours ses chers tilleuls avec une certaine émotion.

Le parc du château © Runningtour

Une ville généreuse

Mais lorsqu’on a décrit le cadre de vie, on a raté l’essentiel car la qualité première des Versaillais, c’est leur engagement au service des autres. D’ailleurs, la ville a été classée en 2016 la plus généreuse de France, en matière de densité de donateurs !  On les retrouve partout, au service des plus fragiles ou des plus défavorisés, animant des groupes de jeunes, montant des ventes multiples et variées, toujours dédiées à la bonne cause, créant des associations d’entraide et s’engageant pour l’environnement. Ils cumulent plusieurs vies, plusieurs missions et c’est ce terreau altruiste qui fait aussi la beauté de Versailles.

Où poser ses valises à Versailles ou alentour ?

Si vous souhaitez vous installer à Versailles, il y a évidemment l’étape logement. Beaucoup de choses dans les agences, souvent à des prix assez élevés, qui ne sont qu’un reflet très partiel de la situation à savoir que la plupart des transactions, 80 % selon les experts, se fait plutôt par le « bouche à oreille » et les contacts sur place, les newsletters privées, les sites comme Gens de Confiance, etc…

Si on aime l’ancien, on trouve de beaux appartements, avec jardin, dans des grandes maisons divisées. Les Parisiens fraîchement arrivés, attirés par la douceur de la vie versaillaise  ou franchissant enfin le périph à l’arrivée du troisième, raflent les belles maisons en vendant leur 120 m2 haussmannien. A Porchefontaine, Viroflay ou le Chesnay on peut encore faire de belles affaires avec des maisons XXème dont le COS permet l’agrandissement.

Les villes limitrophes (Le Chesnay, comme un quartier annexe de Versailles, ou Viroflay) sont  beaucoup moins tyranniques que Versailles au niveau des travaux mais pas évident dans le coin de réaliser un velux ou de changer la couleur de vos volets, car les mairies et les Bâtiments de France veillent (on est dans la zone de protection du château). Le côté pavillonnaire de Porchefontaine, du Chesnay ou de Viroflay , certes moins chic que Versailles, abrite de ravissantes maisons et il y règne une belle convivialité entre les habitants.

+ d’infos sur les différents quartiers

Et les écoles ?

Après qui dit déménagement dit recherche d’école. Versailles regorge de bonnes, voire d’excellentes écoles qui constituent aussi un attrait essentiel de la ville. Essayez d’éviter ce changement au niveau des « grandes « rentrées » que sont le CP, la 6eme, la 2nde. Les établissements doivent déjà absorber leurs effectifs importants et il ne reste que des miettes pour les arrivées extérieures qui doivent produire des bulletins scolaires impeccables. Les langues rares ou mortes jouent toujours !

+ d’infos sur les écoles

Des écoles d’un excellent niveau © AnnaClick

Après,  l’intégration marche très bien: voisinage, école, associations nombreuses, il y a mille occasions de rencontrer des gens. Et vous verrez vous ne manquerez pas d’amis parisiens au printemps, pour un petit BBQ dans le jardin !!

Rejoindre
la communauté
Suggérer
une adresse
Proposer
un événement