Les folies gourmandes des zOOmettes à Versailles

zOOm Team zOOm Team - 13 décembre 2018

Pour les zOOmettes, la gourmandise n’est pas un vilain défaut si les pâtisseries sont… délicieuses ! Et à Versailles, on a l’embarras du choix : beaucoup de belles maisons réputées et de petits nouveaux qui bousculent la tradition. Découvrez notre farandole des douceurs, testées et approuvées !

© Art shooting

Les craquages d’Erika : le Saint-Honoré au yuzu chez Au Chant du Coq, la tarte fines aux pommes de chez Gaulupeau et les Cookies de Pierre et Tim
Pour moi qui suis très Organisée en cuisine, le sucré est un art. Peut-être parce que je privilégie le circuit-court et le « zéro déchet », je suis très très attentive à la qualité. Mes coups de cœur ? Le Saint-Honoré au Yuzu chez Au Chant du Coq. Tout y est finement travaillé, de la pâte feuilletée aux choux, avec l’originalité du yuzu qui relève l’ensemble. Cette pâtisserie se commande à l’avance, si on veut être sûr de pouvoir la déguster, mais ne sera pas prête avant 11h, preuve de l’ultra fraîcheur. J’adore aussi la Tarte fine aux pommes de chez Gaulupeau ou comment rendre la tarte aux pommes gourmande avec une généreuse garniture ! Enfin je craque (mon mari surtout !) pour les Cookies de chez Pierre et Tim. Un cookie moelleux à cœur, croustillant, à l’extérieur, avec une immense variété de parfums. Etant très fan de chocolat, je craque plus volontiers pour le noir intense, ou le 3 noix chocolat.

Au Chant du Coq| 98, rue de la Paroisse | Tel : 01 39 50 79 09 | Fermé le mercredi |page Facebook
Maison Gaulupeau | 44, rue de la Paroisse | Tel :01 39 50 01 63 | Ouvert du mardi au dimanche |gaulupeau-receptions.com
Pierre et Tim | 9, Passage Saint-Pierre | Tel :01 39 54 19 91  | Ouvert du mardi au samedi Facebook

 

Le craquage de Corinne : la Polonaise de chez Gaulupeau

© Versailles in my pocket


Les années passent et les bonnes choses sont immuables : la Polonaise de chez Gaulupeau est toujours aussi exquise. J’avoue un faible pour cette pâtisserie traditionnelle devenue trop rare de nos jours, les néo-pâtissiers étant plus portés sur la « réinterprétation » des classiques que sur les classiques eux-mêmes. Historiquement, cette recette permettait tout bonnement de recycler les invendus de la veille : les brioches parisiennes un peu sèches, découpées en tranches, étaient nappées d’une crème pâtissière aux fruits confits aromatisée au rhum ou au kirsch, avant d’être recouvertes d’une meringue italienne, parsemées d’amandes effilées, poudrées de sucre glace et dorées au four. Un délice dont je me régale depuis des décennies, que la Maison Gaulupeau réussit à la perfection (et croyez-moi, j’ai de quoi comparer). Attention cependant, cette gourmandise n’est disponible en boutique que les vendredis, samedis et dimanches.

Maison Gaulupeau | 44, rue de la Paroisse | 78000 Versailles | Tel : 01 39 50 01 63| gaulupeau-receptions.com

 

Les craquages d’Agnès : les glaces de San Luis, Le Mont-Blanc et le Fleur de Sel de chez Bigot

San Luis, sous les halles du marché Notre-Dame, à droite du traiteur italien Iaconelli pour les derniers arrivants, c’est le must de la glace-maison, une famille d’origine basque qui a régalé pendant plus d’un siècle les petits Versaillais dans le parc du Château de Versailles, à la grille du Trianon. Quatre saveurs alors, plus de cinquante aujourd’hui ! Une histoire de famille qui remonte au XIXe siècle. On voit d’ailleurs Luis San Emeterio sur une photo avec sa maman et… Clark Gable qui lui offre une glace, en 1953 ! L’établissement a été repris par Laurent Courcaud, un amoureux de la glace qui est passé par les meilleures maisons (Ladurée, Ducasse…) et pratique une sélection drastique des fruits. L’été, c’est la queue bosniaque pour avoir son cornet Thé Matcha-caramel beurre salé ! Les sorbets « pleins fruits » et crèmes glacées sont délicieux, avec des parfums très originaux : yuzu, verveine, fraise tagada, lait d’amande, brisures de marron, fraise feuilles de menthe, bergamote, pêche de vigne…Et petit secret, si vous êtes une quiche en dessert lorsque vous recevez, n’importe laquelle de ses merveilles, qui peuvent s’acheter en bacs, rehaussera à merveille votre gentil crumble !
Lorsque le temps se refroidit et que le square des enfants perd de son végétal attrait, il ne faut pas déprimer et chercher un réconfort gustatif. Direction Bigot, une institution versaillaise depuis 1929. On y achète son pain bien-sûr, son déjeuner parfois mais la folie totale, ce sont leurs pâtisseries, addictives. Je trouve que leur Fraisier est à tomber mais si on veut rester fidèle aux saisons, c’est vers le Fleur de Sel et le Mont-Blanc qu’il faut se tourner. Peut-être faut-il avoir déjeuné ou dîné léger avant, c’est certain, mais quelle délice ! Sablé breton, macaron, caramel et crémeux beurre salé pour le premier, le Grand Ouest dans les papilles, et crème de marron, brisures meringue et chantilly, un petit côté Retour de ski qui nous saisit pour le second. Mmmh c’est si bon… dit la chanson !
San Luis | 7, rue André Chenier | Tel :  01 30 21 56 67 | Fermé le lundi|Facebook
Bigot | 69, rue du Maréchal Foch | Tel : 01 39 50 06 86 | Fermé le mercredi|boulangerie-patisserie-bigot.com

 

Le craquage de Sandrine : la Bombe aux marrons de chez Gaulupeau
A l’heure où les dernières feuilles de l’automne tombent, la gourmande que je suis, scrute avec impatience la vitrine de la Maison Gaulupeau… jusqu’à l’apparition des premières Bombes aux marrons. La très chic pâtisserie de la rue de la Paroisse ne la propose que de fin octobre à mi-mars, saisonnalité oblige. Et c’est une véritable institution. Il faut dire que, bien que classique, ce dessert a de l’allure. Et du goût ! Sous un fin glaçage et une enveloppe de biscuit Joconde, se cachent deux généreuses couches de mousse au marron, parfumée au rhum… un délice ! Accompagné d’un Chrismas Tea, il donne un avant-goût de fête. Gâteau pour 4, 6 ou 8 personnes mais également vendu à la part.
Maison Gaulupeau | 44, rue de la Paroisse | Tel :01 39 50 01 63 | Ouvert du mardi au dimanche | gaulupeau-receptions.com

 

Les craquages d’Alexia : le Paris-Mesnil, la Mesniloise et la Tarte au chocolat
Au 35 rue Royale, poussez la porte de la devanture de la chocolaterie A la reine Astrid pour découvrir que ce lieu est aussi une pâtisserie, avec des spécialités hors du commun qui raviront les papilles ! Une version revisitée du fameux Paris-Brest qui devient un Paris-Mesnil, en référence à l’une des boutiques de la maison située au Mesnil-Saint-Denis, avec pâte à choux croustillante et crème pralinée ; sur un sablé aux amandes, une tarte meringuée aux deux citrons, jaune et vert ; variation autour de la noisette pour cette autre spécialité de la maison, la Mesniloise : macaron noisette, croustillant noisettes, chantilly noisette, éclats de noisette et chocolat noir… Et chez ce spécialiste du chocolat, impossible de passer à côté de la tarte au chocolat faite d’une ganache et d’un grué de cacao. Mousse vanille avec un crémeux caramel au beurre salé ou un confit aux fruits exotiques, mousse chocolat blanc sur feuilleté praliné ou mousse chocolat noir avec crème brûlée à la vanille… bref, difficile d’élire un seul gâteau ! A vous de voir…
A la Reine Astrid | 35, rue Royale | 78000 Versailles | Tel : 01 39 50 54 97 | Fermé le lundi| alareineastrid.fr

Le craquage de Christiane : l’Eclair XXL ou façon citron meringué
Les papilles swinguent à Porchefontaine ! Voici une version revisitée du traditionnel éclair : l’éclair façon citron meringué. C’est croustillant comme un éclair, la crème au citron réveille les papilles et la touche meringuée adoucit le tout ! A déguster sans modération chez Akoe. Toujours à Porchefontaine et parce qu’on aime bien les éclairs, c’est la version big big big de l’éclair café ou chocolat que vous pourrez déguster à la boulangerie Delangle.
Maison Akoe | 94, rue Yves le Coz | 78000 Versailles | Tel : 01 39 51 20 32 | Ouvert tous les jours|Facebook
Boulangerie Delangle | 24, rue Coste | 78000 Versailles | Tel : 01 39 51 23 29 | Fermé le lundi| boulangeriedeglange.fr

 

Le craquage d’Emmanuelle  : les Pastéis de nata
Mon craquage tout sucre vous emmènera au Portugal ! C’est au salon de thé Miradouro que vous trouverez de délicieux pastéis de nata, ces petits flans crémeux sur pâte feuilletée croustillante, emblématiques du pays. Manuela conseille de les choisir bien grillés sur le dessus. C’est comme cela que les Portugais les apprécient le plus ! Vous pouvez également opter pour la version mini mini à savourer avec un thé ou un café. Cette jolie adresse se trouve être sur mon chemin du samedi matin… Veine !
Miradouro | 5bis, rue d’Anjou | 78000 Versailles | Tel : 09 82 26 97 60 | Fermé dimanche et lundi| Facebook

 

 

2018-12-14T11:39:23+02:00

Articles similaires

Rejoindre
la communauté
Suggérer
une adresse
Proposer
un événement
Contactez-nous