Amap, Ruche et autres paniers de légumes : comment s’y retrouver ?

Erika Fournel Erika Fournel - 07 février 2019

Approvisionnement de produits frais ? On pense probablement aux marchés de Versailles et alentours en premier lieu, mais il existe en réalité une foule d’autres options. Des circuits plus ou moins courts, du livré à domicile ou un panier à récupérer, du bio ou pas : il y aura forcément une solution pour vous.

Pour les plus pressés, le Panier Saint Joseph (ex « panier des familles »)

Je ne compte plus les connaissances qui m’ont proposé de me parrainer, dès mon arrivée à Versailles, au Panier des Familles devenu le Panier Saint Joseph. N’y ayant jamais commandé, j’ai cependant testé par procuration, en quelque sorte :-). Le Panier Saint Joseph, c’est un site web, sur lequel on peut commander, fruits, légumes (bio ou pas), mais aussi des produits de crèmerie, boucherie, poissonnerie, boulangerie, etc. Et on est livré à domicile. Bref, on peut faire quasi toutes ses courses sans sortir de chez soi. Les produits se veulent locaux et de saison, mais l’offre est tellement large (fruits exotiques, par exemple), que quelques entorses sont faites. Les prix sont sensiblement plus élevés que les autres options, à réserver donc si time is money pour vous, car c’est a priori la seule option avec livraison à domicile trouvée sur le secteur. Hé oui, le service est au rendez-vous, y compris le service après-vente, au top, m’a t’on confirmé.

Un p’tit nouveau, presque zéro déchet, Frais chez Vous

Grâce à un partenariat avec Les Paniers de Cergy, le magasin Day by Day, rue de Montreuil est devenu un point relais pour des paniers bio, locaux, de saison. Pour cela, il faut commander au plus tard le dimanche soir sur le site des Paniers de Cergy, on récupère sa commande le mardi après 17h chez Day by Day. On achète un cabas la première fois, et on le rend à chaque livraison afin de le réutiliser. Ce service a démarré en janvier 2019, n’hésitez pas à nous faire un retour, car nous n’avons pas eu la possibilité de tester.

Du circuit court, et de la flexibilité, La Ruche qui dit Oui

Ex-bénévole à La Ruche qui dit Oui de Versailles, j’ai plutôt bien « testé et approuvé » le système. Sur le principe, on commande des produits locaux, de saison, et en général bio (mais pas tous), via le site de la RQDO la semaine précédant la distribution. Et on vient le mardi entre 18h et 20h à la gare de Montreuil pour récupérer ses produits (toutes les 2 semaines hors vacances scolaires). Légumes, fruits, œufs, pain, viande, miel, et même savons, et j’en passe, l’offre est vaste, et la plupart des producteurs sont en Ile-de-France. Il y a parfois des ventes ultra-éphémères, comme les cerises en juin, que je guette chaque année. Les producteurs touchent la quasi-totalité du montant que vous payez, une petite partie revenant à la « Ruche Mama » (site web) et une autre au responsable de Ruche (16.7% du CA HT partagé en deux entre la Ruche Mama et le responsable). Cette ruche a la particularité d’être gérée par des bénévoles œuvrant à l’association Fruits de la Terre. En d’autres termes, la partie revenant au responsable de la Ruche est reversée à l’association, qui aurait bien besoin d’un porteur de projet écolo et/ou visant à créer du lien social, à Versailles. A bon entendeur… contactez les responsables de la Ruche de Versailles pour plus d’info. La Ruche de Versailles a aussi une page Facebook, c’est par ici.

D’un point de vue pratique, la RQDO est une bonne option qui permet de consommer plus juste en soutenant des producteurs, tout en gardant une certaines flexibilité, puisque l’on a aucune obligation de commander à chaque fois.

Crédit photo – La Ruche qui dit Oui Versailles

On ne peut plus court et direct, avec l’engagement qui va avec, l’AMAP

Néo-amapienne, je pourrais vous parler des heures de mon engagement. Si vous voulez vraiment tout savoir, je vous redirige par ici, vous saurez tout. Sur le principe, on passe un contrat (et là c’est vous qui signez le contrat directement avec le producteur) qui nous engage à prendre toutes les semaines un panier de légumes de 3 ou 5kg. Le producteur, Jean-Marc (en bio) est basé à Lommoye dans les Yvelines. Le prix a été établi par le producteur, en toute transparence, et honnêtement, tout le monde s’y retrouve (les légumes sont moins chers que toutes les options précédentes, marché compris, en bio, il n’y a pas de gaspillage). Il existe deux AMAP à Versailles, l’une assurant ses distributions à la maison de quartier Clagny (mercredi 19h-20h) et l’autre à l’annexe de la maison de quartier Vauban (mercredi 18h30-19h30). Une troisième AMAP, quartier Saint-Louis, est en cours de création. D’autres contrats (facultatifs) sont proposés : fruits, oeufs et volailles, fromage, pain, etc, chez un panel de producteurs locaux. Cerise sur le gâteau, on finit assez vite par connaître tout le monde dans son AMAP, et là, faire ses courses prends une tout autre dimension.

En gros l’AMAP, c’est clairement LA solution qui soutient le mieux les producteurs si on regarde l’offre versaillaise. Si l’envie de rejoindre l’AMAP vous titille, le mieux est de venir assister à une distribution. Vous pourrez vite constater aussi que les AMAP ont des listes d’attente, et n’attendent que vous pour faire des petits et créer une nouvelle AMAP, dans votre quartier : une belle aventure, engagée, assurément !

Crédit photo – Amap de Versailles (en haut), Erika Fournel (en bas)

Des options pour tous

Citons aussi la cueillette pour les plus motivés et le Potager du Roi pour une offre ultra locale de qualité. Une offre qui s’élargit, qui se diversifie, on ne peut que s’en réjouir. A noter aussi, Le Comptoir du Potager, groupement d’achat qui propose des distributions à Versailles, Viroflay , Vaucresson. Que vous ayez testé l’une de ces options, ou une autre que nous aurions manquée, faites-nous part de votre expérience!

 

2019-02-07T09:51:58+02:00

Articles similaires

Rejoindre
la communauté
Suggérer
une adresse
Proposer
un événement
Contactez-nous