Marie Oliveau ou la flexibilité au travail

Pia Vecten Pia Vecten - 08 janvier 2019

© Karine Peron Le Ouay

Versailles, un terreau pour la flexibilité du travail correspondant à un certain « art de vivre ».

La petite histoire dans la grande, la voici : « Nous sommes arrivés au Chesnay en 2007, avec quatre enfants jeunes et notre cinquième est né en 2010. J’ai choisi de consacrer l’essentiel de mon temps à notre petite famille pendant les années qui ont suivi. » Pendant ces années de terrain en tant que mère, Marie Oliveau rencontre à ses côtés plein de personnes talentueuses aux profils passionnants en questionnement sur leur vie professionnelle. La problématique récurrente de ces personnes étant de ne pas travailler n’importe comment au détriment de leur équilibre synonyme d’épanouissement. Forte de cette constatation, d’un « terreau Versaillais » de femmes notamment, qualifiées et motivées mais refusant les compromis sur leur vie personnelle au prix de leur vie professionnelle ; l’idée de Talent sur Mesure germe.

Le Partage comme valeur première.

L’envie première de cette femme de valeur a été de partager son expérience. « J’avais envie de partager ce que j’avais osé mettre en place plus tôt en termes de flexibilité ! » Son parcours lui offre, en effet, une légitimité en termes de flexibilité à l’efficacité prouvée. Retour donc sur un parcours qui sort de l’ordinaire. Un début de vie professionnelle « classique » : diplômée d’une grande école de commerce en 1995 son premier métier est la communication. Elle travaille d’abord chez Ubisoft, y crée le service de communication et participe à l’introduction en Bourse de l’entreprise. Puis très tôt, dès 1999 et jusqu’en 2009, elle décide d’exercer son métier de manière plus flexible en trouvant de multiples solutions selon les contraintes : à temps partiel, en télétravail ou encore sous forme de missions de transition. Non plus pour une grande entreprise mais majoritairement auprès d’ONG (salariée ou bénévole) avec en parallèle d’autre métiers comme celui de l’enseignement… puis de maman, en France ou aux États Unis où elle a vécu deux ans. Elle a donc elle-même cherché, testé et trouvé de nombreux leviers de flexibilité pour continuer sa vie professionnelle pendant toutes les phases de sa vie en réussissant à concilier son ambition et sa vie familiale.

© Karine Peron Le Ouay

Le déclic de l’entreprenariat ? Une prise de conscience de la nécessité de fluidifier le marché du travail pour que talents et entreprises se rencontrent.

Au cours de ces diverses missions tant sur la forme que sur le fond, l’activité de recrutement en tant qu’opérationnelle est omniprésente avec toujours la même difficulté à trouver des Talents lorsque les besoins sont immédiats. Jusqu’à la rencontre charnière dans son entourage qui va lui faire prendre conscience que c’est aussi le cas sur le marché du travail versaillais. « Le déclic est arrivé quand Véronique, une Chenaysienne, m’a indiqué que sa société recrutait, qu’il importait surtout que le travail soit bien fait et qu’il y avait des souplesses possibles dans l’organisation du travail (assurer les sorties de classes, être disponible pendant une grande partie des vacances scolaires…). Là, je me suis dit que non seulement les formidables Talents autour de moi (…) mais en plus cette flexibilité était vraiment dans l’intérêt des sociétés. » Des entreprises à proximité avaient un réel besoin de recruter mieux et autrement. C’était parti !

Talent sur Mesure, Kezako ?

« Aujourd’hui, Talent sur Mesure a six ans, c’est un cabinet de recrutement et d’accompagnement spécialiste du travail flexible. Nous accompagnons des PME, TPE, Startups et associations pour optimiser leur charge de travail en leur donnant accès à des Talents … sur mesure (un directeur financier deux jours par semaine, une chargée de communication à son compte et à distance…). Déjà 136 personnes ont été placées ainsi et nous accompagnons aussi chaque année des Talents vers leur projet de travail « autrement ».

Pourquoi une dimension prophétique en son pays ?

Marie Oliveau ne se prétend pas révolutionnaire et cite d’ailleurs une société américaine « Mom Corps » comme première source d’inspiration, la flexibilité étant déjà une tendance lourde sur les marchés du travail anglo-saxons. Mais elle évoque comme orientation majeure du marché du travail français actuel cette même flexibilité : à Versailles et ailleurs, pour les femmes comme pour les hommes, dans l’intérêt des chercheurs d’emploi comme celui des entreprises. « Il est clair qu’il y a beaucoup de Talents bien formés qui sont désireux de travailler autrement, une aubaine pour les entreprises qui souhaitent accéder à des compétences pointues, avoir des personnes engagées dans leurs équipes, maîtriser leurs investissement pour accompagner leur croissance. » Forte de cette expérience de laborantine du « sur-mesure » d’abord menée de l’intérieur, avec un ancrage local réussi comme tremplin, cette entrepreneuse a désormais l’ambition d’exporter son modèle ailleurs en France et ainsi influencer le marché du travail au niveau national. « Notre ambition est de contribuer à changer le paysage du travail en France. Nous souhaitons démontrez à travers nos recrutements et nos accompagnements que la flexibilité est réellement l’avenir, source d’équilibre, de bien-être mais aussi d’efficacité, de motivation, de croissance pour les entreprises. Nous devrions ouvrir cinq ou six antennes entre fin 2018 et 2019, il y a un réel besoin dans d’autres régions aussi, le bassin versaillais est un formidable terreau pour les racines de cette belle aventure. »

Parcours mi à flot avec Marie Oliveau © Karine Péron Le Ouay

Son conseil à une personne aspirant à plus de flexibilité dans son travail ?

Le conseil de Marie Oliveau à cette personne est de se poser trois questions : celle de ses besoins, celle de ses compétences et celle des débouchés pragmatiques de son projet. Un accompagnement est réussi lorsque les besoins et les compétences du Talent rencontrent les besoins et la réalité de l’entreprise. Pour qu’un pacte de confiance solide se noue sans que la flexibilité ne soit une contrainte. Quelques pistes pour approfondir ces questions .

Les besoins

« Ai-je besoin de stimulation intellectuelle ? D’autonomie ? De nouveauté ? D’alléger ma charge mentale ? De voir du monde ? De quel budget ai-je besoin, de quelle souplesse? Quelle est mon organisation idéale ? A quoi je tiens ? Quelle est l’ambiance que je voudrais trouver ? Se poser ces questions n’est pas toujours facile, il s’agit d’enlever les peurs, les filtres que nous nous sommes mis avec notre éducation, notre histoire. D’oser rêver ! »

Les compétences

« Ensuite, l’idée est de faire état de ses compétences, en insistant sur celles que l’on a plaisir à utiliser, en regardant les réalisations qui nous ont rendues fières. Doucement, un projet peut émerger. Et tout cela, c’est en allant vers le marché, en actionnant son réseau, que l’on va le valider, confirmer la pertinence, voir en quoi nous pouvons apporter un vrai plus à une ou plusieurs entreprises. »

Les débouchés pragmatiques d’un projet

« L’idée est d’être pragmatique, d’être orienté solution et client. J’ai telles compétences à apporter, je souhaite le faire de telle manière et voici tous les avantages qu’une entreprise peut avoir à me faire confiance. Bien entendu, je me mets aussi à l’écoute du besoin de l’entreprise, quitte à faire preuve de flexibilité moi aussi si un coup de collier ou un événement particulier le justifie. » Il ne restera plus alors qu’à actionner les leviers de flexibilité pour trouver à l’entreprise et au Talent du « sur-mesure».

 

Pour conclure, avoir ce « TALENT » majuscule à Versailles est une chance pour tous les talents que vous êtes. Contactez-la, inspirez-vous de son travail ou de son parcours, prenez de la graine mais désormais vous êtes au courant : l’épanouissement au travail de demain passera par la flexibilité ! Il s’agit de l’unique moyen de concilier Ambition et Liberté.

Prochaine session Mise à flot

Inscriptions ouvertes pour la prochaine session Mise à Flot : pour définir et concrétiser son projet de travail « autrement ».
Ouvrir le champ des possibles, rêver, rendre le rêve réalité !
De février à mai. Démarrage du suivi individuel dès janvier, ateliers de groupe en février dès que nous aurons 6 personnes.
1000€ pour un suivi complet dans le temps.
Pour en savoir plus 

Venez rencontrer Marie Oliveau le mardi 15 janvier lors de la #2 zOOm rencontre « Vie perso, vie pro : freins, envies… Partez! 

Vous vous posez des questions sur vos projets persos et pros? Vous avez des freins mais aussi plein d’envies? Passez à l’action en venant rencontrer Caroline de Fombelle et Marie Oliveau …
Inscription obligatoire : https://www.billetweb.fr/zoom-rencontre-2

 

 

Marie Oliveau
Talent sur mesure

Le cabinet de recrutement spécialiste du travail flexible

2019-01-11T16:20:03+02:00

Articles similaires

Rejoindre
la communauté
Suggérer
une adresse
Proposer
un événement
Contactez-nous