Chocolats de Pâques confectionnés au cœur de la cité royale 

Camille Bergeron - 24 mars 2021

Pâques approche à grands pas, et peut-être vous demandez-vous sur qui jeter votre dévolu pour faire le plein de chocolats. Ville gourmande, Versailles n’est pas en reste en la matière et fourmille d’adresses où dénicher œufs, lapins, poussins et fritures à croquer. C’est pourquoi, plutôt que de dresser un annuaire des pâtisseries et chocolateries, zOOm a choisi de braquer son projecteur sur un lieu pour chacun des principaux quartiers (Notre-Dame, Saint-Louis, Chantiers, Porchefontaine, Montreuil). Critère incontournable du cahier des charges : trouver des chocolats façonnés dans la cité royale.

Notre-Dame : Aux Colonnes

Aux Colonnes © Art Shooting/Gwenola de Crémiers

Véritable institution versaillaise, cette entreprise familiale où flottent de doux parfums est un régal. Depuis plus de 40 ans, chocolats et confiseries sont fabriqués artisanalement sur place, dans le laboratoire ouvert sur la boutique. Fraîcheur garantie ! C’est le Maître Chocolatier Pierre Mérienne qui, en 1978, décida de faire de ce salon de thé – chocolaterie ouvert en 1912 une chocolaterie traditionnelle. Aujourd’hui, son fils Stéphane (formé au Trianon Palace et passé par de grandes maisons comme Potel & Chabot) et son épouse Alexandra, ont le bonheur de reprendre le flambeau. Stéphane a conservé les anciennes gammes de chocolats appréciées des clients de son papa, mais développe dans son labo une pléiade de nouveautés au gré de ses inspirations : bonbons chocolatés (une quarantaine de variétés), ganaches grand cru, pâtes à tartiner… Ici les méthodes artisanales sont de rigueur : tous les pralinés par exemple sont préparés à l’ancienne, c’est-à-dire cuits dans un chaudron puis passés à la broyeuse. Pour Pâques, Stéphane et son équipe s’en sont donné à cœur joie, notamment en déclinant une tribu d’adorables animaux au regard attendrissant, créés dans un esprit « cartoon » : renards, cerfs, cochons, tortues, moutons et leurs amis peuplent les rayonnages et la vitrine, inspirée des jardins du château. Signature maison : « l’effet tirelire » ; ces délicieuses petites bêtes sont percées au dos d’un trou juste assez gros pour y glisser ses doigts, et attraper la garniture sans briser la sculpture.

Aux Colonnes | Quartier Notre-Dame | 14 rue Hoche 78000 Versailles | Site Internet | Facebook | Instagram

Saint-Louis : Fine

© Fine

C’est ici qu’œuvre Sébastien Serveau, Chef pâtissier auréolé de nombreux prix et qui occupa, entre autres brillantes fonctions, celle de Chef pâtissier du Ritz à Paris. Dans le laboratoire installé à l’arrière de la boutique, les chocolats, comme les pâtisseries, sont fabriqués de façon artisanale, avec la ferme volonté de marier goût et design, qualité des produits et recherche artistique. Ainsi les ingrédients sont très soigneusement sélectionnés (noisette du Piémont IGP, vanille de Tahiti en gousse, chocolat Valrhona…) afin de garantir excellence et saveur. Nul doute que les chocolats de Pâques made in Fine sauront nous surprendre et nous réjouir, comme l’œuf joyau, petite œuvre d’art ajourée dans sa partie extérieure et garnie à l’intérieur.

Fine | Quartier Saint-Louis | 16 rue Royale 78000 Versailles | Site Internet | Facebook | Instagram

Chantiers : Maison Hervet

Maison Hervet, c’est une histoire de famille. Celle de deux frères, Alexandre et Benjamin, qui ont repris l’établissement de leurs parents en 2014. L’aventure remonte en fait aux grands-parents, qui ouvrirent leur première boulangerie – pâtisserie en 1976 à Paris, dans le 5e arrondissement. Une passion qui se transmet donc depuis trois générations. Maison Hervet perpétue les recettes familiales et travaille en direct avec les fournisseurs pour sélectionner des produits de qualité. Depuis quelques semaines, Alexandre et Benjamin peaufinent leurs créations de Pâques, qui sont confectionnées sur place. Au milieu des figurines animales, on retrouvera notamment les œufs colorés façon Picasso et les œufs Kenya zébrés.

Maison Hervet | Quartier Chantiers | 49 rue des États Généraux 78000 Versailles | Site Internet | Facebook | Instagram

Porchefontaine : Delangle

C’est à Versailles que Cécilia et Xavier ont concrétisé leur rêve, en acquérant il y a cinq ans cette boulangerie – pâtisserie emblématique du quartier de Porchefontaine. Détail amusant : le nom a été choisi en clin d’œil au nom de jeune fille de Cécilia (Delangle), car la boutique se situe à un angle de rues ! Pour ce qui est des chocolats de Pâques, dans ce lieu bien nommé on confectionne des moulages maison et on fabrique des sujets, qui sont ensuite garnis de délicieuses fritures provenant de la célèbre marque de chocolat française Valrhona. Chaque année renaît l’adorable nounours de la maison, très apprécié des enfants (et des plus grands). Vous pouvez courir y remplir votre panier de Pâques.

Delangle | Quartier Porchefontaine | 24 rue Coste 78000 Versailles | 09 67 59 23 29

Montreuil : Chez Séverine et Julien  

© Séverine et Julien

Installés à Versailles depuis 21 ans, Séverine et Julien ont adopté le procédé inverse de la pâtisserie Delangle : toutes les fritures sont fabriquées artisanalement sur place, et Julien se procure les grosses pièces auprès d’un artisan. Il réalise les montages dans sa boulangerie – pâtisserie, où les sujets de Pâques sont garnis de ses savoureuses fritures en chocolat, puis viennent orner les étagères et la vitrine avant d’être emportés par la fidèle clientèle du quartier.

Séverine et Julien | Quartier Montreuil | 17 rue de Montreuil 78000 Versailles | 01 39 50 30 78

Enfin, n’oublions pas nos chocolats versaillais Maison Bonange, à qui zOOm a déjà consacré un article. Maison Bonange propose pour Pâques des œufs en série limitée inspirés d’un tableau de Paul Ranson (en vente à l’Atelier Saveurs).

Partager
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Articles similaires
Contactez-nous