Maison Bonange à Versailles, passion histoire et chocolat ! 

Héloïse de Menthière - 2 décembre 2020

Une passion pour l’histoire, l’art et le chocolat. C’est le dénominateur commun des fondateurs de la maison Bonange à Versailles et le point de départ d’une aventure entrepreneuriale gourmande.  Deux frères d’abord, Pascal et Frédéric Jousset, versaillais d’origine (de la famille de l’ancien maire André Mignot pour l’anecdote) rejoint par le franco-américain Dimitri Peucelle. Leur projet : proposer du chocolat de qualité, biologique et équitable en s’appuyant sur la grande Histoire et les petites histoires de la cité royale.

 

Les tablettes Bonange aux couleurs gourmandes et pétillantes ; Frédéric Jousset, l’un des co-fondateurs de la maison Bonange ©Art Shooting

Des tablettes royales pour gourmets versaillais 

Une des particularités du chocolat Bonange, c’est qu’il n’existe qu’en tablette, petit ou grand format. « Une sorte de madeleine de Proust »,  avoue Frédéric, «la tablette de chocolat, c’est celle que l’on va ouvrir pour le goûter». Mais ces tablettes-ci sont faites pour être offertes et dégustées. Leur moule original célèbre le dallage de la Cour de Marbre du Château, et l’on flashe pour les emballages en toile de Jouy revisitée, aux couleurs gourmandes et pétillantes.  

Le projet d’un créatif passionné

A l’initiative du projet, c’est Pascal, publicitaire, qui travaille sur cette partie créative, raconte son frère Frédéric. « Passionné de chocolat, il cherchait depuis plusieurs années à se lancer dans l’aventure, inspiré sans doute par l’histoire du chocolat à Versailles*…». En 2018, le créatif est rejoint par son frère, Frédéric, financier, qui décide de se lancer pleinement dans le projet,  puis par Dimitri Peucelle, ancien directeur France de Dyson. Les premières commandes spéciales sont  préparées pour des musées : le Grand Palais, le musée du Luxembourg… toujours cette attirance pour le monde de l’Art chez Bonange ! Puis viennent les jolies tablettes revêtues de la célèbre étoffe fabriquée dans la manufacture de Jouy-en-Josas, chérie par Marie-Antoinette, et encore au goût du jour chez nos créateurs ! « Nous avons racheté un grand stock de toiles de Jouy d’origine, et nous venons réveiller les motifs avec des coloris plus modernes.  Au dos de chaque emballage, la maison Bonange vous raconte une histoire, celle du Potager du Roi, celle du gingembre de Louis XIV, celle du Trianon de Porcelaine…»

Un savoir-faire minutieux pour un résultat délicieux ©Art Shooting

Un chocolat croquant, savoureux… et biologique !

Dans les ateliers, l’artisan chocolatier Benoit Baton, passé chez Pierre Hermé et la maison Chapon à Paris, peaufine ses recettes : chocolat Noir et cristaux d’agrumes, Bergamote, Cannelle, Gingembre, Géranium, Cardamome, autant de saveurs qui viennent s’allier à la puissance du chocolat (70%) et réveiller les papilles. 

Au-delà du lien fort entre Histoire et Chocolat, la maison Bonange s’engage à proposer un chocolat biologique labellisé, les emballages sont certifiés PEFC, et la labellisation équitable est en cours.  “Ayant habité longtemps à l’étranger, dans des pays où l’engagement écologique est faible, j’ai eu une véritable prise de conscience à mon retour en France. Il nous paraissait à tous évident que notre entreprise devait s’ inscrire dans une démarche responsable, pour notre planète, pour les gens avec lesquels nous travaillons, et pour nos clients”, témoigne Frédéric.

Les conseils pour Noël ! 

Les projets à venir pour la maison Bonange ? Des collaborations avec des maisons versaillaises (à suivre en 2021 !), des maisons de haute-couture… mais dans l’immédiat, ce sont surtout les préparatifs de Noël qui occupent tout l’atelier. Alors pour les lecteurs de zOOm, voici quelques conseils gourmands, un tantinet espiègles, pour un cadeau 100% made in Versailles

Quel chocolat offrir : 

Où trouver les tablettes Bonange à Versailles ? 

Elles sont distribuées dans la boutique du Château, à l’Atelier des Saveurs, à la Boutique des Créateurs,  dans les boutiques de produits biologiques et de vrac : Biocoop, CityVrac, le supermarché coopératif et participatif «Le Chaudron»  et bien-sûr en ligne sur le site : www.maisonbonange.com

Bonne dégustation !

Prix d’une tablette : 4,90 euros
Prix d’un coffret de 5 tablettes : 19,90 euros

 

* Petit retour en arrière sur l’histoire du chocolat à Versailles
Introduit en France par la Reine Anne d’Autriche, le chocolat a su rapidement séduire les courtisans. Si Louis XIV n’était pas grand amateur, Louis XV en raffolait sous forme de boisson chaude, au point de laisser une recette aux amoureux du délicieux breuvage réputé pour ses vertus aphrodisiaques. 

Les lecteurs curieux trouveront plus d’informations : ici

Partager
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Articles similaires
Contactez-nous