Cabane(s), cabinet de décoration

Agnès Benoit - 25 janvier 2021

On y entre intrigué par le bel esprit minimaliste et élégant des lieux. On en repart avec une bibliothèque design en bois recyclé, des tasses de céramiste, un plaid chic…ou un rendez-vous avec Raphaël pour tout changer chez soi et y faire entrer l’esprit Cabane(s) ! On vous dit tout sur cette nouvelle adresse déco, épurée et douce, de la rue de la Paroisse.

©AnnaClick

“La déco est ma passion. J’aime la scénographie, agencer, et les objets lorsqu’ils sont faits-main et éco-responsables” nous raconte Raphaël. Depuis septembre, une nouvelle adresse vient d’ouvrir rue de la Paroisse, Cabane(s). A travers la vitrine, on distingue des meubles chics et minimalistes, une ambiance feutrée, un peu masculine, furieusement dans l’air du temps. Est-ce une boutique ou l’antre d’un décorateur ? “Les deux, nous explique son créateur qui a déjà ouvert une première adresse à Boulogne-Billancourt en 2018. La boutique est le show-room de ce que j’aime, la décoration d’esprit scandinave et japonaise. Elle est là pour donner des idées aux gens, les inspirer. Et tout s’achète…du sol au plafond ! Du parquet à la peinture Farrow&Ball de la bibliothèque, des plaids à la vaisselle. Mais je mène aussi des chantiers déco en relation avec deux architectes d’intérieur.” Cabane(s), un nom provenant des maisons en bois du Bassin d’Arcachon, son lieu de prédilection.

©AnnaClick

Raphaël travaille avec quelques marques triées sur le volet qui répondent à ses critères esthétiques, d’artisanat et d’écologie : KANN DESIGN pour les banquettes ravissantes en noyer et tissu laineux Kvadrat, très Scandinavie années 50, le banc Travis en bois de hêtre qui semble sorti d’un Onsen japonais ou la bibliothèque, en chutes de bois recyclés, qui fait un malheur. La maison danoise Muuto pour ses luminaires et canapés. Les plaids gaufrés en lin, édredons, nappes et serviettes en lin lavé de la maison française Le Monde Sauvage. La vaisselle noire et blanche de Broste Copenhagen et 101 Copenhagen. On craque pour les lampes en faïence, aux teintes Olive et Feuille d’or – Les Suspentes Keaton – de Béatrice Markovitch et les Petites Séries de la céramiste parisienne Patricia Vieljeux qui ne travaille d’ordinaire que pour les vrais restaurants japonais, les tabliers réalisés en collaboration avec l’animatrice et critique gastronomique versaillaise Julie Andrieu et les bijoux Carthage de Mathilde de Saint Lager, déjà évoqués dans un article de ZoomVersailles !

©AnnaClick

Bien sûr la boutique marche au coup de cœur, pour que les gens se disent oui c’est ça que j’aime ! En ce moment, télétravail oblige, j’ai beaucoup de demandes pour aménager de vrais espaces de travail chez les particuliers qui en ont assez de travailler dans une buanderie peu inspirante et devenue leur décor permanent ! Je propose toutes sortes de formules qui vont de la visite-conseil d’une heure et demi au vrai projet de chantier.” Mais Raphaël est très transparent, il ne sait faire que du Cabane(s), en fait, il ne sait travailler qu’avec ce qu’il aime… A l’arrière de la boutique toute en tomettes anciennes et alcôves charmantes, une cour ravissante pour prendre un petit verre le soir… c’est ça aussi l’esprit Cabane(s) ! En attendant que son site Internet soit bientôt finalisé, on peut consulter son compte Instagram.

Cabanes | 13 rue de la Paroisse 78000 Versailles  | 01 39 50 63 46 | Instagram et bientôt Cabanes-deco.com

Partager
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Articles similaires
Contactez-nous