La vie de château : film d’animation à Versailles

Anne-Cécile de La Martinière - 6 avril 2020
Une idée de film pour le confinement ? Un joli film d’animation avec en toile de fond la ville de Versailles et surtout son château.

L’histoire

C’est l’histoire de Violette, une petite fille de 8 ans. A la suite de la mort de ses parents dans un attentat, elle doit déménager chez son oncle Régis qu’elle connaît peu, sorte d’ogre patibulaire qui n’a rien demandé à personne, et qui se trouve rapidement bien encombré par cette gamine frondeuse et pleine de caractère. Régis est agent d’entretien au château de Versailles et c’est dans l’envers de ce décor idyllique et plein de surprises que Violette va découvrir de nombreuses choses sur elle et se faire à sa nouvelle vie… grâce au soutien de son oncle, qui, derrière sa rudesse et sa maladresse, partage les mêmes peines qu’elle.

La vie de Château est un véritable récit initiatique à travers l’expérience du deuil. Le film entend aborder ces questions graves à hauteur d’enfant, avec légèreté, ludisme, enthousiasme et fantaisie. Un film avec un fort potentiel d’identification, à plusieurs niveaux de lecture qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes et qui a d’ailleurs remporté le Prix du jury au festival d’Annecy !

L’histoire est très délicate mais assez sombre donc l’équipe zOOm le recommande à partir de 7/8 ans.

Diffusion

Un film de Clémence Madeleine-Perdrillat et Nathanaël H-Limi

Le film sera diffusé dimanche 12 Avril à 18h sur France4 et sera en avant première sur Okoo le 5 Avril (jusqu’au 12 Mai). Il dure un peu moins de 30 minutes.

Un livre est en préparation avec l’Ecole des Loisirs pour l’automne, une sortie salle est prévue pour fin 2020, et une série est en court de développement !

Les avis de l’équipe zOOm

“J’ai beaucoup aimé : l’histoire, le ton, les couleurs, le graphisme. Film très sensible. Et j’ai appris des choses sur le château que je ne savais pas.”

“Nous avons aimé les dessins la musique les personnages. Le sujet c’est plus l’acceptation du deuil que Versailles et le sujet est bien traité. C’est triste mais la petite fille est drôle et a du caractère, l’oncle aussi est sympathique. L’assistante sociale est un peu comme je me les représente raide mais voulant le bien de l’enfant au final…”

“Versailles est un peu un prétexte : elle va trouver l’amour de cet oncle dans cette nouvelle vie et de l’intérêt dans ce que lui propose cet oncle fantasque. “

C’est un beau sujet surtout en ce moment où les enfants et, bien sûr les parents, sont en demande de programme de qualité et qui s’adresse à toute la famille ! Quand en plus, cela se passe dans notre ville, c’est un jeu supplémentaire de reconnaître des lieux familiers…

Partager
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Articles similaires
Contactez-nous