Maison Circonflexe : une brocante “maison de famille” aux accents de campagne

Héloïse de Menthière - 5 octobre 2021

A l’abri dans un écrin de verdure, c’est dans sa jolie maison que Caroline vous accueille, lorsque vous allez récupérer les trésors repérés sur le compte Instagram « Maison circonflexe ». Chaleureuse, la maîtresse des lieux vous reçoit avec un grand sourire dans sa maison, qu’elle meuble au gré de ses « chines », et vide au gré de ses ventes ! Un mouvement de va-et-vient, indispensable pour cette passionnée de brocante car « il faut bien faire de la place ! »  Meubles en rotin, dames-jeannes, buffets parisiens, on y trouve des objets et meubles intemporels. « Mon univers, c’est une ambiance de maison de famille… Je propose plutôt une atmosphère qui me ressemble qu’un style d’objets. »

 

Chiner : une passion avant de devenir un métier

Chiner ? Une habitude transmise par sa mère, qu’elle suivait de brocantes en vide-greniers pour meubler une maison en Bretagne. Au départ, elle y va en traînant les pieds mais elle garde le souvenir de son premier achat, une petite table qu’elle a conservée. Pourtant, c’est beaucoup plus tard qu’elle s’y remet vraiment, se découvrant une véritable passion. « Quand je me suis lancée il y a 5 ans, il y avait déjà pas mal de monde sur le créneau, mais une brocanteuse m’a encouragée en me certifiant qu’il y avait de la place pour tout le monde ! Et ça a été le déclic. »

Maison Circonflexe brocante en ligne Versailles ©AnnaClick

©AnnaClick

Mobiliers ou petits objets aux belles matières

Où déniche-t-elle toutes ses trouvailles ? Brocantes, Le Bon Coin, Emmaüs. « J’ai un faible pour les matières brutes, le bois . Et parfois sur un coup de cœur, une intuition je peins l’objet d’une autre couleur. Ce que j’aime aussi, c’est détourner les meubles de leur usage original. » Sur son compte Instagram, sa vitrine, elle propose moitié mobilier, moitié petits objets, jolis vases, assiettes en porcelaine, pichets…

« Parfois je tente des choix plus osés, en me demandant si cela va plaire, comme cette lampe en opaline qui attend de trouver sa place dans un intérieur qu’elle viendra réveiller. » On l’interroge sur ce nom étonnant de « Maison Circonflexe ».  « Il ya quelques années, l’accent circonflexe a failli disparaître, joli ornement si peu utilisé comme certains beaux objets oubliés. Et puis l’accent représente le toit d’une maison, alors c’est devenu une évidence. »

Maison Circonflexe brocante en ligne Versailles

©AnnaClick

Comment trouve-t-on Maison Cironflexe ? 

« C’est le bouche à oreille qui fonctionne le mieux et ma clientèle est très locale, Hauts-de- Seine,  Yvelines, beaucoup de Versaillais aussi. J’aime rencontrer mes acheteurs, les connaître. » Instagram est une vitrine utile, mais on sent que rien ne remplace le contact pour cette grande sociable, qui prend le temps de l’échange.  Et puis, ça évite les frais de port, les emballages… c’est aussi une démarche plus éco-responsable. La brocante « en présentiel » à l’heure du digital, on adhère à 100 %

Intérieur chaleureux de Maison Circonflexe

© AnnaClick

Les projets pour cette rentrée ?

En parallèle de Maison Circonflexe, Caroline est aussi conseillère déco pour le choix de rideaux. Elle reste dans l’univers de la maison, et  continue ainsi à aiguiser son œil ! Créer un site internet, rejoindre une grande plateforme en ligne… On sent que plusieurs projets la titillent, mais sans sacrifier pour autant ces moments de rencontres qu’elle affectionne. 

Pour suivre les arrivées dans la Maison Circonflexe, abonnez-vous à son compte Instagram et/ou à sa page Facebook.

Maison Circonflexe | Instagram | Facebook

Photo couverture : ©AnnaClick

Partager
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Articles similaires
Contactez-nous