Porcelaine sur-mesure à Versailles avec Lucile Bolot

Marie-Céline d'Huart - 26 mai 2021

Dans un nouvel atelier, réaménagé de ses blanches mains depuis décembre 2020, Lucile Bolot a créé un havre de calme, d’esthétique et de lumière, où la porcelaine se travaille avec précision et passion. A l’occasion d’une promenade dans le magnifique quartier Saint-Louis, allez vite jeter un œil à ce nouveau lieu d’artisanat versaillais car Lucile a plus d’un tour dans son atelier : on y trouve des pièces uniques en porcelaine à (s’) offrir, mais vous pourrez aussi mettre la main à la pâte avec son offre sur-mesure de cours d’apprentissage… Moment de qualité garanti !

Lucile Bolot, dans son atelier ©ArtShooting Photographie

Une passion pour l’Antiquité

Lucile Bolot s’est formée aux Beaux Arts de Versailles avant de peaufiner sa formation par une voie originale : son diplôme de céramique antique en poche, elle poursuit en Histoire de l’Art avec une spécialité Archéologie. Vous percevrez très vite à travers ses ouvrages sa fine connaissance de l’Antiquité et l’admiration qu’elle porte à la maîtrise de la céramique de cette période de l’Histoire. Elle s’attache tout particulièrement d’ailleurs à reproduire des oeuvres de cette ère, cataloguées et référencées lors d’un travail de mémoire effectué pendant ses études. Chez elle, vous trouverez l’exigence pour du travail sur-mesure, une grande technicité dans l’exercice et une vraie rigueur historique. « Dès l’Antiquité, ils avaient compris que la céramique permettait de préserver aux aliments leur vertu comestible », nous confie-t-elle, admirative.

L’atelier de Lucile Bolot : une vitrine sur l’esthétique ©ArtShooting Photographie

L’installation d’un atelier sur-mesure dans un quartier historique, le quartier Saint louis

Ce n’est donc pas un hasard si le 12 Décembre 2020, Lucile Bolot a ouvert son atelier au 41 rue d’Anjou, à Versailles. En effet, ce quartier chargé d’histoire constitue un parfait écrin architectural pour son travail et lui permet de s’intégrer dans un environnement accueillant où de nombreux artisans sont déjà installés… Damien Beal, que nous ne présentons plus, est tout proche pour n’en citer qu’un. Lucile est donc sélectionnée suite à sa candidature et la mairie de Versailles lui alloue donc, en décembre dernier, l’atelier dans ce quartier « plein de vie où les gens sont gentils et s’entraident », nous confie-t-elle. 

Depuis, Lucile restaure elle-même l’intérieur pour aménager les lieux selon sa vision et ses besoins : au rez-de-chaussée, un espace exposition-vente, un espace tournage et une table de travail. N’hésitez pas d’ailleurs à la guetter derrière sa vitrine en fin de journée: vous la verrez sûrement les mains en action, sur ses tours ! A l’arrière, les étagères de séchage permettent aux pièces d’attendre leur cuisson. A l’étage, elle retravaille les résidus de terre pour recycler la matière, car rien ne doit se perdre, selon un principe qui lui tient à cœur. Un laboratoire photo devrait même y voir le jour bientôt.

Lucile Bolot: une passion pour la matière ©ArtShooting Photographie

Une passion pour la matière : du Rouge au Blanc, vers le Bleu

Passionnée depuis toujours par les activités manuelles, Lucile Bolot aime par dessus tout le rapport à la terre. Elle a en particulier cette prédilection pour la porcelaine, si exigeante à travailler, mais au rendu si parfait : si blanche, même translucide à la lumière, qui permet d’obtenir des réalisations d’une grande qualité esthétique. « C’est un peu comme du fromage blanc, mais sans le gras…» ! Elle aime le passionnant effet de surprise, toujours au rendez-vous, ce résultat unique et surprenant rendu par le feu après la cuisson de son œuvre.

Lucile Bolot apporte une touche tout à fait personnelle à son travail car si elle reproduit des oeuvres antiques, elle en a fait évoluer la couleur et le design pour les adapter aux usages et aux goûts contemporains. Initialement, en effet, la vaisselle en céramique de l’Antiquité était rouge, or les mains de Lucile travaillent des oeuvres en porcelaine, qui sont donc blanches. Elle se lance déjà aussi dans des essais de couleur pour certaines pièces, en ayant déjà proposé le travail du bleu. Le travail de l’émail, quant à lui, permet d’apporter cet aspect brillant de la porcelaine ou même cette dimension colorée aux pièces en grès.

Lucile Bolot et la maîtrise d’un art de précision et de rigueur ©ArtShooting Photographie 

Un espace lumineux et convivial

L’espace exposition-vente est un bel écrin lumineux pour ses œuvres qui sont presque toutes à vendre. De la petite cuillère épurée, en passant par les tasses à café, toutes différemment modelées, pour découvrir aussi des bols, des saladiers, des vases ciselés ou même une magnifique amphore, l’œuvre la plus volumineuse qu’elle puisse se permettre à ce jour avec son four… Vous trouverez certainement de quoi vous gâter ou un bel objet à offrir !

Passionnée par son travail, Lucile aime aussi transmettre son art aux autres. Et si vous en profitiez pour vous lancer dans la céramique ? C’est le moment de vous jeter à l’eau en vous inscrivant à des cours, pour un moment de véritable ressourcement ! Lucile Bolot propose des ateliers en tous petits groupes, de 6 adultes maximum lors d’une séance de découverte, de sessions de 10 ou 30 cours ou encore à l’année. Les enfants ont également droit à leur temps réservé : l’une de ses anciennes élèves, Aurélia Péron, leur dispense déjà des cours sur place, le jeudi ou le vendredi après l’école et même le week-end.

Vous cherchiez une occasion d’aller re-découvrir le quartier Saint-Louis ? Faire quelque chose de vos dix doigts ? Voir du beau, du raffiné, du travail de précision ? Nous venons de vous dénicher cette belle adresse à découvrir, seul(e) ou en famille, pour vos prochaines explorations citadines de ce printemps…

Lucile Bolot | 41, rue d’Anjou 78000 Versailles | contact email | 06 79 39 02 15 | Site Internet | Instagram| Facebook

Partager
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Articles similaires
Contactez-nous