Résolution de rentrée : je réduis mes déchets à petits pas

Anne-Cécile de La Martinière Anne-Cécile de La Martinière - 16 septembre 2019

Le revoilou, l’article que l’on vous avait proposé l’année dernière pour celles et ceux qui voulaient s’engager dans une démarche « je réduis mes déchets » en attendant d’être labellisé « Famille zéro déchet » (il faut viser haut !). Le sujet est de plus en plus d’actualité avec notamment le reportage sur ma vie sans plastique d’Elise Lucet (disponible en replay jusqu’au 5 octobre, à voir absolument). A Versailles aussi, les choses bougent : ouverture d’un espace Soligratuit en juin, première université d’été des Colibris début septembre, déploiement de la monnaie locale la Racine, ouverture prochaine du marché coopératif le Chaudron  et la marche pour le climat samedi 21 septembre place d’armes .. Localement, il y a plein de choses à faire, on vous donne quelques pistes…

 

On passe au solide !

 

Regarder ses poubelles c’est déprimant, pourquoi tant d’emballages ? Pour réduire facilement, on peut donc passer au solide tous les gels lavants, shampoings et gels douche et pour le plus motivés jusqu’au dentifrice. Nathalie de l’épicerie-vrac Day by Day est toujours de super conseil. Elle accompagne chacun dans ses démarches sans juger et avec humour. Son magasin est blindé le samedi, c’est encourageant.
Pour les produits ménagers, une foule de solutions y est aussi proposée. On se transforme en petit chimiste à base de savon noir, savon de Marseille et vinaigre blanc.

Le plastique n’est plus fantastique

 

Finies les bouteilles de plastique. La qualité de l’eau à Versailles est jugée, en aveugle, meilleure que l’eau en bouteille. Si on boit autre chose, on préfère le verre (dont le pinard !). Et on investit dans une gourde pour les kids (et en plus, à Versailles, cela sert aussi pour les scouts ;-))
On supprime aussi définitivement tous les sacs en plastique et on privilégie les emballages cartons ou verre au maximum.

C’est déjà Noël : VGP vous offre votre bac de compost et même des poules

Franchement, pour ceux qui ont de la place, le compost, ce n’est vraiment pas compliqué. Un petit seau dans sa cuisine, un grand récipient incognito (vert foncé) caché dans son jardin et hop, une à deux fois par semaine, on vide le seau. Quelques mois plus tard, on a une terre qui sent bon les sous-bois et c’est un petit bonheur d’étaler soi-même son compost « c’est-moi-qui-l’ai-fait ! »
Et pour ceux qui n’ont pas de jardin, il existe maintenant 10 composts de quartier. Et si vous êtes en résidence, sachez que Versailles Grand Parc peut installer des composteurs collectifs dans les jardins (c’est le cas chez une des zOOmettes de l’équipe).
Pour les plus motivés, et qui veulent en plus faire de l’élevage de petites bêtes, VGP distribue désormais également des lombricomposteurs (il est donc également possible de composter en appartement !) ou on  prend une poule et on a les œufs en prime !

 

Réunion compostage @Versailles

Infos VGP sur les prochaines réunions compost, et les distributions de poule

 

On se transforme en mère-grand…

OK, on n’est pas toutes prêtes à se transformer en mère-grand et à faire soi-même yaourts, confitures, gâteaux de goûter, compotes, soupes, purées… On sait toutes que c’est mieux mais on n’est pas des warriors non plus (à part Erika…). Mais quand même, les yaourts, ça se fait tout seul la nuit (on trouve régulièrement des yaourtières d’occasion dans les Emmaus and co), les confitures c’est l’été et au printemps avec les kids à la ferme de Gally ou à la ferme de Viltain. Pour les compotes de pommes, les purées et les soupes, on y va maintenant pour faire nos stocks d’hiver ou on se fait livrer par cageot entier comme ça on a toujours un petit stock sympa pour pallier au frigo vide et à la tentation de faire n’importe quoi !

Livraison à domicile :  par exemple, Benoit Caillet 06 12 77 87 74
Il vient de Normandie, il a des pommes (bio), pommes de terre, oignons, ail et carottes qui se conservent plusieurs mois à l’abri de la chaleur et de la lumière (garage par exemple). Minimum de 10/15 kg, soit 4/6 mois de consommation pour une famille de 5.

…et notre mec en MacGyver

Allez, on est plus à ça près. On met les trucs réparables  dans un carton et on repère les dates du prochain  Répar’Café.
Pour tout ce qui est vraiment cassé, on apporte à la déchetterie de Bois-d’Arcy car là-bas les objets sont un minium triés selon les matériaux avec quelques filières de triage, alors que les encombrants sur les trottoirs sont mélangés, broyés et enterrés dans la terre !!!

Pour les dons, depuis juin 2019, a été ouvert un lieu dans Versailles au quartier Jussieu pour donner une deuxième vie aux objets :  le Soligratuit:

Et pour progresser et s’inspirer des bonne pratiques et des initiatives localement, on s’abonne à la newsletter des Colibris Versailles et Versailles zéro déchet

Et c’est qui qui va être content ? Les poubelles vont être plus légères à sortir ce soir !

Daybyday | 9, rue de Montreuil | 78000 Versailles | www.daybyday-shop.com
Soligratuit | 14, allée Hector Berlioz | 78000 Versailles
La Ressourcerie| 8, rue Oberkampf | 78350 Jouy-en-Josas
Emmaüs Bougival / Port-Marly | 7 lieu-dit Ile de la loge | 78560 Le Port Marly | 01 39 69 12 41

2019-09-18T22:45:04+02:00

Articles similaires

Rejoindre
la communauté
Suggérer
une adresse
Proposer
un événement
Contactez-nous