Pas de panique à Versailles avec SOS urgence garde d’enfants !

France Martin-Monier - 6 octobre 2022

L’association créée en 1978 à Paris sous le nom de “SOS urgences mamans”, devenue “SOS urgence garde d’enfants” en 2019, comporte 18 antennes locales et environ 450 bénévoles en France.

Elle a été lancée à l’initiative d’une assistante sociale. Celle-ci a eu l’idée de créer un réseau qui permet de mettre en relation une famille confrontée à une situation imprévisible et des femmes retraitées, mais aussi plus jeunes, qui accepteraient de donner une ou plusieurs journées par mois à l’association.

SOS urgence garde d’enfants possède à Versailles son antenne locale qui fonctionne de façon autonome. zOOm est allé à la rencontre des bénévoles de l’équipe pour en savoir un peu plus sur ce “baby-sitting d’urgence”.

Une partie de l’équipe des bénévoles de l’antenne de Versailles/Le Chesnay © Art Shooting

Quel est l’objectif de votre association et comment fonctionne-t-elle ?

Notre antenne locale, composée d’une trentaine de membres, a pour but de “dépanner des parents qui sont en panne de leur mode de garde habituel”.

Nous nous déplaçons au Chesnay et à Versailles. Il convient de nous appeler au 01 39 53 84 02, la veille ou le jour même. L’urgence de la situation étant bien établie par la téléphoniste, une bénévole se rendra au domicile des parents aux horaires souhaités.

Ouverte du lundi au vendredi hors jours fériés et vacances scolaires, de 07 h 30 à 19 h 00, l’association dépanne pour deux heures, une demi-journée ou une journée. Une participation est demandée aux familles mais laissée à la libre appréciation de celles-ci.

Comment sont recrutés les bénévoles ?

Nous participons aux forums des associations des villes de Versailles et du Chesnay-Rocquencourt, ce qui permet à la fois de nous faire connaître des parents et de “recruter”. L’association est d’ailleurs bien identifiée et soutenue financièrement par les villes de Versailles et du Chesnay, ce qui lui permet de faire face à ses quelques dépenses de fonctionnement.

Un entretien très poussé au domicile de la bénévole avec la responsable de l’antenne de Versailles permet de cerner le profil de la personne, l’environnement dans laquelle elle évolue, et de vérifier son aptitude physique et psychologique. Ce sont en général de jeunes ou moins jeunes grands-mères qui s’engagent à donner un jour par mois de leur temps durant une année. Un certificat médical est réclamé et une formation aux premiers secours dispensée par la Croix-Rouge. 

Une fois toutes nos bénévoles présentes, nous pouvons établir un planning annuel et fonctionner chaque jour avec un trinôme : une téléphoniste, une “mère d’accueil ” ou bénévole fixe et une volante en cas de demande supplémentaire d’une famille ou d’empêchement de la première bénévole. Un groupe WhatsApp nous permet d’être très réactives et nous nous retrouvons une fois tous les deux mois pour bien nous connaître, faire le point sur nos expériences de garde et vérifier le bon fonctionnement du planning.

© SOS urgence garde d’enfants

Comment se déroule concrètement une garde avec un ou plusieurs enfants ?

En arrivant dans la famille, une feuille de prise en charge permet de se mettre d’accord sur les horaires de début et de fin de la garde ainsi que sur tous les détails nécessaires, comme par exemple l’autorisation de transporter l’enfant dans la voiture de la bénévole si cela s’avère nécessaire. Celle-ci pourra jouer avec les enfants, leur donner les repas, aider aux devoirs, aller chercher ou emmener un enfant à l’école ou à une activité, être une présence attentive pendant la sieste d’un tout petit… Il nous est arrivé de garder un bébé de 3 mois : c’était la première fois que sa mère le confiait.

À l’issue de la garde, la bénévole fait un petit compte-rendu oral de la journée aux parents et un compte-rendu écrit au bureau de l’association qui en garde un exemplaire.

Quelles anecdotes pouvez-vous nous raconter ?

Grâce à notre intervention, nous avons permis à un papa d’aller assister à la naissance de son deuxième enfant en gardant le premier de 18 mois ; cela a vraiment été un grand moment de joie. De la même façon, nous avons permis à une jeune femme d’aller à un entretien d’embauche, ce qui lui a permis de décrocher un nouveau travail. La bénévole a pu être invitée à fêter cette nouvelle autour d’un verre de champagne ! Nous nous sentons, dans ces cas là, vraiment utiles.

N’hésitez plus si vous avez le souhait de vous investir au sein de SOS urgence garde d’enfants, l’association a besoin d’étoffer ses rangs ou si vous êtes parents et que vous avez un problème de garde : appelez le 01 39 53 84 02.

SOS urgence garde d’enfants | 01 39 53 84 02 | urgencegardenfants.org

zOOm a besoin de vous !
Chère lectrice, cher lecteur : pour préserver son identité et son indépendance, zOOm Versailles ne diffuse pas de publicités et repose uniquement sur les dons pour faire fonctionner le site. Si vous souhaitez nous aider, c’est par ici. Bien sûr, votre don en faveur de zOOm Versailles ouvre droit à une réduction fiscale. Merci !

Photo à la une : © Art Shooting

Partager
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Articles similaires
Contactez-nous