Inventons ensemble notre supermarché avec le Chaudron !

Erika Fournel Erika Fournel - 31 janvier 2019

Le Chaudron, un nom mystérieux au premier abord, pour décrire un projet collaboratif super enthousiasmant, qui rassemble aussi bien des étudiants que des retraités, des CSP+ ou pas, des personnes avec ou sans emploi, de toutes générations. C’est le projet de supermarché coopératif et participatif qui est en train de se monter à Versailles (au sens large), et qui rassemble des hommes et des femmes partageant des valeurs similaires autour de l’alimentation durable et de l’engagement citoyen.

Aux origines du Chaudron
C’est Inès Vallette, Versaillaise à l’origine du projet, qui a mûri de longues années, avant d’arriver au positionnement actuel. Inspirée par le supermarché coopératif et participatif Park Slope Food Coop à Brooklyn, Inès est prête à sauter dans un avion pour New York en 2013… au moment où le premier projet du même type en France voit le jour : La Louve, dans le 18ème arrondissement à Paris. Inès s’imprègne du projet en s’y investissant comme les 6 500 autres coopérateurs de la Louve, avec la volonté d’en monter un sur Versailles Grand Parc. Elle est rejointe rapidement par une équipe de plus en plus nombreuse, enthousiaste, qui ne cesse de grossir : plus d’une centaine de membres à fin 2017, autour d’Inès (Présidente), Sonia (communication) et Marjorie (approvisionnement) !

Sonia, Inès et Marjorie – photos Le Chaudron

Un supermarché coopératif ET participatif
L’un ne va pas sans l’autre. Coopératif car tous les coopérateurs/consommateurs sont actionnaires, en y investissant 10 parts à 10 euros. Un homme (ou femme) équivaut à une voix. Le but de cette Coop est non lucratif. Participatif car chaque coopérateur donnera 3 heures de son temps toutes les 4 semaines dans le futur supermarché : recevoir les livraisons, remplir les rayons, encaisser… En contrepartie, les coopérateurs pourront y faire toutes leurs courses puisqu’on y trouvera, à terme, 5 000 références de produits frais, épicerie, produit d’hygiène et entretien, à des prix 15 à 30% inférieurs à ceux des circuits classiques. Six critères président au choix des produits : équitable, bio, local, goût, qualité et prix. Le but n’est pas de couvrir les 6 sur chaque produit, mais d’y retrouver plusieurs critères. Ainsi, on pourra trouver des produits bio ou non, par exemple. L’offre se doit d’être vaste pour que chaque coopérateur puisse s’y retrouver.

Aujourd’hui un groupement d’achat, bientôt une épicerie et, à terme, un supermarché
Le Chaudron, c’est d’ores et déjà un groupement d’achat, ouvert aux adhérents, qui entame sa 2ème année. On peut y commander fruits et légumes, œufs, pain, épicerie sèche (en petits ou gros contenants), miel, confiture, cidre, bière, fromage du Jura en provenance directe de la fruitière et bien d’autres produits. J’ai été pour ma part plus que séduite par l’offre de grande qualité, pour la plupart locale, et par le rapport qualité prix (oui, je suis adhérente au Chaudron, mais qu’attendez-vous pour le faire ? ;-)). Les prochaines distributions sont prévues les vendredis 15 février, 12 avril, 10 mai et 14 juin (à vos agendas !).
L’équipe du Chaudron se mobilise pour ouvrir courant 2019 une épicerie test de 80 à 100 m². Deux objectifs à remplir pour y arriver : compter 350 à 400 membres et trouver un local provisoire de 80 à 100m². Bien entendu, l’objectif ultime, le grand défi, c’est d’ouvrir à fin 2019, le supermarché, VOTRE supermarché, dans un local de 600 à 1000 m², forts de 1500 membres.

Photos – Le Chaudron

Nous avons besoin de vous !
Le Chaudron ne peut fonctionner sans ses membres. A l’heure actuelle, l’adhésion est de 10 euros et cela vous permet d’accéder au groupement d’achat (ce n’est qu’à la création effective du supermarché qu’il faudra prendre 10 parts), et chacun est libre de s’investir selon ses disponibilités et ses affinités : aide lors des distributions, participation à l’un des groupes de travail thématique (communication, approvisionnement, recherche de local, zéro déchet et bien d’autres). Il y en a pour tous les goûts et compétences ! Des réunions d’accueil (ReAc) ont lieu tous les mois, et c’est vraiment le meilleur moyen de saisir un peu mieux l’ambition du projet. A vos agendas encore une fois : 4 février, 4 mars, 23 mars. Pensez à vous inscrire pour y assister, les liens sont en bas de cette page 🙂

« Last but not least » comme on dit outre-manche, vous pouvez aussi aider le Chaudron à trouver son local, sur le territoire de Versailles Grand Parc : toute piste est précieuse pour le Chaudron, n’hésitez pas à les contacter !

Pour aller plus loin
Consultez le site web du Chaudron ainsi que sa page Facebook.

Article paru en février 2018. Mise à jour le

2019-01-31T10:09:15+01:00

Articles similaires

Rejoindre
la communauté
Suggérer
une adresse
Proposer
un événement
Contactez-nous