Salon Histoire de Lire : 7 bonnes raisons d’y aller en famille !

Héloïse de Menthière Héloïse de Menthière - 20 novembre 2018

« Versailles ville d’histoire peuplée d’amateurs d’histoire et de lecture n’avait pas son salon. Cette intuition a été immédiatement mise en œuvre en 2008 par François de Mazières. Je me souviens de son appel le lendemain de son élection comme maire de la ville : – organisons le Salon. L’an prochain ? Non cette année. Nous étions au printemps. En décembre 2008 la première édition du salon Histoire de Lire voyait le jour « .  Cette anecdote, c’est Etienne de Montety, président du salon, qui la raconte, à quelques jours de l’ouverture de la 11ème édition : preuve que l’intuition était bonne !

Mais entre les sortie scoutes, l’anniversaire du dernier et les devoirs,  trouverez-vous le temps d’aller flâner dans les allées du salon, à la rencontre de plus de 160 passeurs d’histoire ? N’hésitez plus ! Zoom Versailles vous donne toutes les bonnes raisons d’y aller :

1.Occuper les plus jeunes intelligemment  (et près de chez vous) avec :

  • les animations du Mémorial de Caen : les enfants pourront découvrir la vie d’une petite fille, Suzon, pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils vivront avec elle l’école pendant l’occupation, le refuge en Normandie, le Débarquement…
  • la véritable histoire qui a inspiré la Belle et la Bête, contée par Anne Pouget, (auteur de Ma vie de monstre, Scrinéo),
  • l’animation J’ai aimé le Roi-Soleil ! Partagez le journal intime de Marie Mancini, le premier amour de Louis XIV, et vivez avec elle le rêve de devenir reine de France… avec Christine Féret-Fleury, auteur de J‘ai aimé le Roi-Soleil. Journal de Marie Mancini (Gallimard Jeunesse) et Clotilde Lonjon, comédienne (Compagnie Allegria),
  • un must également : l’atelier lettrine pour découvrir le travail des moines copistes du Moyen-Âge.

Histoire en scène, ateliers pour enfants @Histoiredelire

2.Faire une piqûre de rappel familiale sur la Grande Guerre, après les cérémonies du 11 novembre, grâce aux albums illustrés de Philippe Brochard La Première Guerre Mondiale (Ecole des loisirs), de Guillaume Berteloot 1918, Du printemps tragique à l’Armistice (Éditions du Triomphe), et au roman d’Arthur Ténor Mémoire à vif d’un poilu de 15 ans (GSE Poche).

3.Montrer à votre progéniture que l’Histoire, ce n’est pas que les biographies de 800 pages, mais aussi des images, des vidéos… « L’histoire est un thème qu’abordent à leur manière le cinéma, le théâtre, le roman. Des générations plus jeunes s’instruisent par d’autres supports. S’ils sont de qualité, il faut les soutenir. Notre ambition est d’amener l’amateur d’histoire de Youtube à Marcel Gauchet et Eric Roussel. », s’enthousiasme E. de Montety. Alors avant d’attaquer Marcel Gauchet, participez avec vos ados au prix youtuber jusqu’au 22 novembre, organisé par Histoire de Lire et BNP Paribas pour distinguer les plus belles initiatives de transmission de l’Histoire. Lien ici

4.Rencontrer des personnalités comme Valery Giscard d’Estaing, Lorànt Deutsch, Michael Lonsdale, Marc Dugain ou Camille Pascal, Grand Prix du roman de l’Académie française en 2018 et se tenir au courant de leurs derniers livres pour avoir deux ou trois choses intéressantes à sortir au prochain dîner. « Tu as lu la biographie de VGE qui vient de paraitre ? Je discutais justement avec E. Roussel le week-end dernier…  »

5.Pour les passionnées d’Histoire, ce salon est pour vous : vous y rencontrerez vos héros Marcel Gauchet, Serge Berstein, François Kersaudy, Anette Wieviorka, Jean de Cars, Emmanuel de Waresquiel, Jean Sévilla… Craquez sur les dernières sorties et faites votre réserve de livres de l’année pour les faire tourner dans vos bibliothèques.

6.Pour les inconditionnelles de la période napoléonienne, sachez que la fondation Napoléon sera l’un des partenaires majeurs du salon avec une exposition originale sur le thème « Napoléon homme de plume et grand lecteur », à l’occasion de la parution du dernier volume de la Correspondance générale (Fayard) de Napoléon Bonaparte.

Séances de dédicaces à la plume, au feutre et au pinceau @Histoiredelire

7.Faire dédicacer vos cadeaux de Noël : cela fait toujours plaisir de recevoir un livre avec une petite note et un illustration personnalisées. Quelques idées en vrac : pour les jeunes Une princesse en fuite  de Gwenaële Barussaud (Scrinéo), le biopic du Pape François de Laurent Bidot et Arnaud Delalande (Arènes BD), La mythologie en BD de Béatrice Bottet (Casterman), Napoléon Bonaparte de Jean Torton (Casterman)…
Et pour les plus grands : Valéry Giscard d’Estaing d’ Eric Roussel (Editions de l’Observatoire), Perrault de Patricia Bouchenot Dechin (Fayard), Demeure de François-Xavier Bellamy (Grasset), Le dernier Bain de Gwenaële Robert (Robert Laffont), Robespierre de Marcel Gauchet (Gallimard)

Bonne visite et bonne lecture !

Programme à consulter en ligne 

Informations pratiques
Samedi 24 et dimanche 25 novembre 2018, de 14h à 18h30 – Entrée libre
Lieu  : Hôtel de Ville  4 avenue de Paris – 78 000 Versailles ; Espace Jeunesse sous la tente devant la mairie

2018-11-20T15:37:53+00:00

Articles similaires

Rejoindre
la communauté
Suggérer
une adresse
Proposer
un événement
Contactez-nous